top of page
Plante succulente
  • dansmatourdivoire

Blocage

Je trouve le titre vraiment de circonstance avec l'actualité :D

Mais il est ici question de tricot !


Je vous l'avais promis lors du dernier post, la présentation avec mon petit dernier, le pull tour rose de l'Atelier d'Emilie. J'ai eu un tel coup de coeur pour ce modèle, que je n'ai même pas cherché à trouver un autre coloris de laine que celui des photos du site ^^'.


Dans un post Instagram, je vous avais partagé un petit aperçu du motif, qui est d'une simplicité enfantine (tricotine ?), à destination d'un niveau intermédiaire, et qui fait son petit effet.

Le modèle est facile à comprendre, ça monte vite (même si c'est du mérinos, donc avec des aiguilles fines), et il y a quand même quelques niveaux de difficulté qui donnent l'impression de progresser :). Bref, un vrai bonheur, je vous le recommande !


Néanmoins, c'est l'occasion d'aborder un vrai sujet en tricot, l'ultime étape tant redoutée avant de pouvoir porter le dit tricot : le blocage. Je sais que certaines le boudent par hâte de le porter, moi-même je le remets souvent au lendemain (surtout que comme vous pouvez le constater, en terme de matériel on fait place à une totale impro par ici), mais pour ce type de modèle avec des motifs, c'est absolument essentiel.


Le blocage consiste donc à tremper la bête dans l'eau (trempez-la dans l'huile ?!) avec un peu de lessive spéciale laine jusqu'à ce qu'elle soit mouillée, puis l'essorer dans une serviette en pressant pour retirer l'excédent d'eau et enfin faire sécher bien à plat avec quelques aiguilles pour mettre en forme le tout.


Je vous présente la bête avant blocage :

C'est très joli, mais le motif est moins bien dessiné et il y a des endroits où on voit que j'ai tricoté plus serré qu'à d'autres.


J'ai donc procédé au fameux blocage :

Et voilà le résultat :



Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais la tension est mieux répartie entre les mailles, le dessin est mieux mis en valeur et surtout le tricot en est moins étroit, ça apporte un peu d'air (et change d'une taille le rendu du tricot, ça a donc toute son importance si une fois tombé des aiguilles votre projet est trop proche du corps selon vous ;) ). De mon côté, ce fut radicale au niveau des manches, le avant/après est assez flagrant : je suis passée de manches 3/4 à manches longues :D


A cette heure s'offre à moi un choix particulièrement cornélien : quel prochain projet ?! (ou plutôt, parmi mon stock indécent, quel projet attaquer maintenant ? ^^). Je vous souhaite donc une belle soirée et file me rouler dans la laine pour savoir laquelle aura ma faveur :)


A très vite,


Angeline

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page